Julien Tornare (Zenith): « Personne ne peut plus dire que Zenith répète le passé ! »

Trouver un positionnement unique pour Zenith, c’est la mission acceptée il y a près de deux ans par Julien Tornare, lorsqu’il a rejoint la tête de la maison horlogère suisse appartenant au groupe LVMH. Le PDG se définit avant tout comme un homme de terrain. Dès sa nomination en 2017, il a parcouru des dizaines de milliers de kilomètres tout autour de la terre, visité 153 points de vente, participé à 30 dîners clients et collectionneurs… Celui qui a longtemps oeuvré aux Etats-Unis et en Asie pour Vacheron Constantin, appartenant au groupe Richemont, a également pu observer un changement de comportement chez les consommateurs. Il revient, en exclusivité pour Luxus +, sur l’importance d’innover et de préserver le contact avec le consommateur final. Entretien.

Interview by

Comment décririez-vous le consommateur d’aujourd’hui, notamment en Chine, l’un de vos principaux marchés ?

Ce marché a beaucoup évolué depuis la fin de la poule aux œufs d’or, à savoir, la génération de Chinois enclins à faire des achats inconsidérés – souvent avec l’argent du gouvernement, avant la loi anti-corruption. Le client chinois de deuxième génération recherche avant tout un bon rapport qualité-prix, avec une valeur perçue élevée. Désormais, Zenith adopte sur ce marché majeur une stratégie omnicanale qui touche les nouvelles générations au pouvoir d’achat conséquent. Aujourd’hui, le millennial étudie à l’étranger, il parle anglais. C’est un citoyen international. Et pour nos clients, nous avons la nécessité d’être contemporains et modernes. Il faut donc que Zenith puisse incarner le XXIe siècle tout en respectant sa propre histoire qui dure depuis 153 ans. Il s’agit de ne plus refaire des montres de musée, des réserves de marche ou des phases de lune, mais d’aller vers l’innovation, le futur de l’horlogerie. […]

 

RETROUVEZ LA TOTALITÉ DE CET ARTICLE EN COMMANDANT LE NUMERO MARKETING ET RETAIL

VOUS POUVEZ EGALEMENT RETROUVER CET ARTICLE EN VOUS ABONNANT AUX CAHIERS DU LUXE

Article précédent Article suivant