Yves Saint Laurent Beauty dévoile un pop up store à Coachella, Ruinart s’associe à Métiers Rares et les autres infos du jour

Yves Saint Laurent Beauty dévoile un pop up store à Coachella, Ruinart s’associe à Métiers Rares, Piaget Salon vient d’ouvrir à Monaco et les autres infos du jour.

Revue de presse

Un pop up store YSL Beauty à Coachella

photo: YSL Beauty

YSL Beauty ouvre son tout premier pop-up basé à Coachella sur la Route 111 à Palm Springs, Californie. Le pop-up et l' »oasis de maquillage » de style station-service seront équipés de recharges de maquillage à la place des pompes à essence et seront ouverts du 12 au 14 avril, pour la durée du week-end de Coachella.

Coïncidant avec le lancement de leur nouveau correcteur anti-cernes Touche Éclat High Cover Radiant, rouge à lèvres Rouge Volupté Shine, stylo éclaircissant Touche Eclat All-Over et baume à lèvres repulpant Volupté Plump-in-Color, les festivaliers pourront, au YSL Beauty Station, s’informer sur le distributeur de cosmétiques, essayer jusqu’à 50 rouges à lèvres en technologie VR et bénéficier des conseils beauté experts dont ils pourront ensuite profiter durant leur séjour.

En plus de ressembler à une station-service typique, le pop-up mettra en vedette des scènes dignes d’Instagram, dont des rouges à lèvres YSL grandeur nature et des voitures rétro.

 

 

Ruinart s’associe à Métiers Rares

photo: Ruinart x Métiers Rares

La Maison Ruinart a choisi le studio Métiers Rares pour mettre en valeur les savoir-faire des métiers d’art et l’intégrer dans son ADN. Plus ancienne Maison de champagne, elle est également pionnière dans l’art contemporain.

Chaque année la Maison Ruinart commissionne un artiste international pour réinventer ses codes, et l’expose dans plus de 30 foires dans le monde.

Elle confirme son engagement artistique en imaginant la Route des métiers d’art, un concept créé par Métiers Rares. Chaque étape de voyage a fait l’objet de contenus digitaux, vidéos, films, stories, photographies et podcast produits par Métiers Rares. Ruinart s’engage à mettre en lumière les savoir-faire des régions de France autour d’une rencontre créative entre un grand chef et un artisan d’art.

our le premier opus, La Maison de champagne a donné carte blanche à un magicien d’une matière noble et robuste intimement liée à la vigne et à la Maison: Le Bois. Métiers Rares nous raconte une rencontre entre le chef trois étoiles, Emmanuel Renaut et l’ébéniste d’art Steven Leprizé dans les cuisines du restaurant Flocons de sel.

 

Piaget révèle le Piaget Salon à Monaco

photo: Boutique Piaget Monaco

Piaget Salon se dévoile à Monaco, à deux pas de la mythique place du Casino. La boutique possède un grand espace de 70 m2, avec en sus un salon de vente privé à l’étage. Proposé aux clients VIP désireux de découvrir les pièces les plus exceptionnelles en toute intimité, ce salon de vente privé condense les codes du Piaget Salon.

« Un bijou ou une montre Piaget donnent du sens, explique Chabi Nouri, présidente-directrice générale de Piaget. C’est ce qui anime aujourd’hui le nouveau Piaget Salon de Monaco : proposer la création qui fera rayonner autant extérieurement qu’intérieurement celle ou celui qui l’a choisie. » En 1959, déjà Piaget ouvrait à Genève un salon réinventant la notion de boutique. Le Piaget Salon de Monaco en est l’héritier du XXIe siècle. Le lieu affiche son ambition : inspirer ses hôtes et les entraîner vers le côté joyeux de la vie, le « Sunny Side of Life  ».

 

La lampe la plus chère du monde se nomme Kubya

photo: Lampe Kubya

Créée par Rêve de Louis et Lucibel, Kubya est une lampe bijoux qui associe l’expertise des deux entités partenaires, unies pour mettre au point un objet unique en son genre. D’un côté, Rêve de Louis est, en effet, spécialisé dans la haute joaillerie et les objets de luxe, de l’autre, Lucibel est spécialisé dans les éclairages LED.

Résultat : la lampe Kubya, voit le jour, après deux années de travail, et est fabriquée en seulement neuf exemplaires. Vendue à 165 000 euros, elle se compose de carbone, d’or et de diamants et possède un style des années 30.  Au total, elle est sertie de dix-neuf diamants, dont l’un d’entre eux, sur le socle, est éclairé de l’intérieur pour le mettre en valeur.

Au-delà d’être un très bel objet, Kubya est aussi une lampe qui fait appel aux nouvelles technologies puisqu’elle peut être allumée ou éteinte sans être touchée. Il suffit, pour cela, de déplacer sa main au-dessus du pied de la lampe. Son système d’éclairage principal se compose, quant à lui, de 240 LED qui éclairent l’opaline, située sur la tranche, pour une diffusion parfaitement homogène de la lumière.

 

 

Article précédent Article suivant