Hermès ne voit pas de changement de tendances depuis début 2019

Hermès International, qui a publié mercredi des résultats annuels en hausse, portés par les performances de la maroquinerie, ne voit pas de changement de tendance dans la dynamique de ses ventes depuis le début de l’année 2019.

par Pascale Denis – 20 mars (Reuters)
photo: Hermès

Le sellier, célèbre pour ses sacs Birkin ou ses carrés de soie, a vu son résultat opérationnel courant 2018 progresser de 6% en 2018 et franchir le cap des 2,0 milliards d’euros, à 2,04 milliards, sur des ventes en croissance organique de 10,4%.

Sa rentabilité s’est pour sa part établie à 34,3%, en léger retrait par rapport au record de 34,6% touché en 2017, les hausses de prix passées en 2018 ayant été inférieures à celles des coûts de production.

Pour répondre à l’inflation de ses coûts, le groupe a relevé ses prix d’environ 3% au début de 2019, au lieu des 1% à 1,5% des années précédentes.

Interrogé lors d’une conférence téléphonique avec la presse sur l’évolution des ventes depuis le début de l’année, le gérant du groupe, Axel Dumas, a déclaré ne pas voir “de rupture de tendance à ce stade”.

Nous continuons d’avoir de bons volumes sur tous les métiers, avec une croissance modérée sur la soie”, a-t-il dit.

La maroquinerie, division phare d’Hermès, a signé une croissance organique de 9,4% l’an dernier, tandis que les vêtements et accessoires ont signé la meilleure performance de toutes les divisions avec une hausse de plus de 14%.

Par Reuters
Article précédent Article suivant