Aeffe voit ses résultats progresser de 46% en 2018

Le groupe de mode italien Aeffe a vu ses résultats exploser à nouveau en 2018.

Par Hélène
photo: Moschino

L’entreprise, propriétaire des sociétés Alberta Ferretti, Philosophy, Moschino, Pollini et titulaire de licences pour Jeremy Scott et Cédric Charlier, a annoncé « une hausse significative de son EBITDA et de son résultat net« , grâce aux progrès de tous ses indicateurs économiques l’an dernier.

Selon un communiqué de presse, la société a vu son bénéfice net passer de 11,5 millions d’euros en 2017 à 16,7 millions d’euros en 2018. Comme annoncé précédemment en février, le chiffre d’affaires annuel net a progressé de 10,9 %  à 346,6 millions d’euros.

Aeffe a également dégagé un résultat avant intérêts et impôts (EBIT) de 29,6 millions d’euros, en croissance de 31%, et un résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) de 43,3 millions d’euros, en hausse de 18,5% par rapport à l’exercice précédent pour représenter 12,5% des revenus. Cette augmentation est liée à la progression des ventes et à la réduction des coûts d’exploitation grâce au nouveau modèle économique d’Aeffe, qui a permis de réaliser des économies dans toute l’entreprise.

La division prêt-à-porter de la société reste la principale source de revenus du groupe, représentant 69% du chiffre d’affaires total à 265,6 millions d’euros en 2018 (+11,2% à taux de change constants par rapport à l’année précédente), tandis que la division accessoires a progressé de 9,3%.

Avec 250,8 millions d’euros de chiffre d’affaires (+13,9%), Moschino conserve son rôle de moteur avec 72% du chiffre d’affaires total, contre 71% en 2017.

 

Article précédent Article suivant