Gucci dévoilera sa collection croisière à Rome, Tod’s en repli en 2018 et les autres infos du jour.

Gucci dévoilera sa collection croisière aux musées du Capitole, Tod’s en repli en 2018, Azzaro se sépare de son directeur artistique et les autres infos du jour.

Revue de presse

Gucci dévoilera sa collection Croisière aux musées du Capitole

Photo: Musée du Capitole, crédit Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali

Après l’Abbaye de Westminster, la Galerie Palatine du Palais Pitti à Florence, et les Alyscamps à Arles, la maison Gucci opte pour un nouveau lieu chargé d’Histoire pour dévoiler sa nouvelle collection Croisière. Le show se tiendra plus précisément dans les musées du Capitole construits au XVe siècle.

Le styliste italien Alessandro Michele, directeur de la création de la maison Gucci, a choisi cette année un lieu évoquant son enfance, lui permettant également de poursuivre « un dialogue avec l’Ancien Monde » et de « nourrir des conversations créatives avec l’Antiquité« , explique la griffe.

Il faudra attendre le 28 mai prochain pour découvrir le show dans ce lieu d’exception qui s’annonce une nouvelle fois spectaculaire.

D’autres maisons de luxe ont déjà fait connaître les destinations choisies pour leur prochain défilé Croisière. Dior s’envolera pour Marrakech, Prada et Louis Vuitton prendront leurs quartiers à New York, Max Mara à Berlin, et Chanel au Grand Palais à Paris, son lieu de prédilection.

 

Tod’s en repli en 2018

photo: Tod’s

Le chausseur italien Tod’s a subi un recul de 26% de son résultat d’exploitation (Ebitda) en 2018, plus marqué que prévu, sous le coup d’une forte augmentation de ses dépenses de marketing et de ses coûts de conception pour dynamiser sa marque. L’Ebitda ressort à 118,3 millions d’euros, contre 125 millions attendus selon le consensus Refinitiv. Tod’s propose un dividende de 1,00 euro par action, contre 1,40 euro pour l’exercice précédent.

Le groupe s’est dit confiant de pouvoir atteindre ses objectifs de croissance du chiffre d’affaires et de renforcement d’efficacité, sans être plus précis. Il a déclaré que ses dernières collections suscitaient une réaction « très positive » de la clientèle.

 

 

Azzaro se sépare de Maxime Simmoens

photo: Maxime Simmoens pour Gala

Arrivé à la tête de la direction artistique d’Azzaro en mars 2017, Maxime Simoëns quitte la maison de luxe parisienne après à peine quatre saisons. La maison parisienne, créée en 1967 par le créateur franco-italien Loris Azzaro et rachetée en 2006 par le family office basé à Andorre Reig Capital Group, vient d’annoncer la fin de cette collaboration dans un communiqué de quelques lignes.

Tout juste la griffe salue-t-elle « la contribution » du créateur « dans son renouveau » au sein de la marque, sans donner davantage d’explications. Le jeune couturier trentenaire, qui était en charge des collections de couture ainsi que des lignes de prêt-à-porter et accessoires homme et femme, avait été nommé alors qu’Azzaro était en pleine phase de relance, avec le lancement d’une ligne de prêt-à-porter féminin.

La maison indique simplement qu’elle « présentera une collection inédite lors de la prochaine semaine de la Haute Couture en juillet 2019, dont les détails seront communiqués très prochainement ».

La maison Paule Ka vient d’annoncer qu’il serait très prochainement à la tête de la direction artistique de la griffe, en accord avec son plan de relance.

 

Virginie Calmels rejoint Barnes Immobilier

photo: Virginie Calmels

(Reuters) Virginie Calmels, qui a pris récemment ses distances avec la vie politique, va rejoindre le groupe Barnes spécialisé dans l’immobilier de luxe.

L’ex-vice-présidente des Républicains (LR) a annoncé à la mi-février renoncer à sa fonction de première adjointe à la mairie de Bordeaux, en même temps que son mentor Alain Juppé écourtait son mandat à la tête de la cité pour rejoindre le Conseil Constitutionnel.

Virginie Calmels prendra dès lundi ses fonctions de présidente de Barnes France ainsi que de directrice générale (CEO) de Barnes International et de Barnes Hospitality, a précisé dimanche le groupe dans un communiqué.

Le groupe Barnes, dont Virginie Calmels deviendra actionnaire, est le premier acteur de l’immobilier international haut de gamme en France. Il dispose d’un réseau de 90 bureaux dans le monde et a réalisé l’an dernier un volume de ventes de près de 4,9 milliards d’euros.

Agée de 48 ans, Virginie Calmels est diplômée de l’Ecole supérieure de commerce de Toulouse ainsi que de l’Institut Européen d’Administration des Affaires (INSEAD).

Avant de faire son entrée en politique aux côtés d’Alain Juppé en 2014, Virginie Calmels a été notamment co-directrice générale déléguée de Canal +, directrice générale d’Endemol France puis directrice générale des activités mondiales du même groupe de production TV jusqu’en 2013.

Virginie Calmels avait déclaré récemment qu’elle entendait conserver ses activités au sein du mouvement politique qu’elle a créé, “Droitelib’”.

 

 

 

Article précédent Article suivant