Net-à-porter célèbre la journée de la femme, Chanel dévoile le dernier défilé de Karl Lagerfeld et les autres infos du jour

Net-à-porter lance une collection capsule pour la journée de la femme, Chanel dévoile le dernier défilé de Karl Lagerfeld, Bugatti révèle sa nouvelle super-car « La voiture Noire » et les autres infos du jour.

Revue de presse

 

Net-à-Porter lance une collection capsule pour la journée de la femme

photo: T-shirt par Isabel Marant

Pour la seconde fois, Net-a-Porter a invité des créatrices à concevoir des T-shirts pour une collection de capsules en l’honneur de la Journée internationale de la femme. Ont répondu à l’appel: Victoria Beckham, Isabel Marant, Ellery, Rosie Assoulin, Alexa Chung et Perfect Moment. 100 % des recettes seront reversées à Women for Women International, une organisation à but non lucratif qui aide les femmes vivant dans des pays ravagés par la guerre à reconstruire leur vie.

Le T-shirt minimaliste de Victoria Beckham célèbre la fraternité et la compassion, avec la phrase « I Am Her » écrite de la main de Beckham. Isabel Marant, par contre, a décidé de suivre un chemin plus vibrant en embellissant son T-shirt avec les mots « You Go, Girl » en caractères rouges gras. Tous les T-shirts sont déjà disponibles sur Net-a-Porter, avec des prix allant de 130 à 220 dollars US.

« Nous sommes ravies de soutenir une fois de plus le travail humanitaire de Women for Women International en partenariat avec six femmes designers très talentueuses « , a déclaré Alison Loehnis, Présidente de Net-a-Porter, dans un communiqué.

Brita Fernandez Schmidt, directrice générale de Women for Women International, a ajouté : « Chaque t-shirt de cette collection envoie un message puissant de soutien et de solidarité. Grâce à cette campagne et aux fonds vitaux recueillis, Net-a-Porter, ainsi que six femmes designers inspirantes, aident à transformer la vie non seulement des femmes avec lesquelles nous travaillons, mais aussi de l’ensemble de leur communauté « .

 

Le défilé Chanel plein d’émotion

photo: Chanel

Cette collection est la dernière jamais dessinée par le défunt Karl Lagerfeld et ce défilé final, le dernier qu’il a imaginé : un décor de village des Alpes enneigé, avec dix chalets en taille réelle aux cheminées fumantes.

Cette collection automne-hiver 2019/20 a tombé le rideau sur la carrière du couturier au sein d’une maison qu’il avait intégré en 1983,  une douzaine d’années après la mort de Coco Chanel.

40 mannequins étaient rassemblés devant le chalet principal, avant que l’ami intime de Karl Lagerfeld et DJ Michel Gaubert n’invite à une minute de silence. Quelques secondes après, la voix de Karl Lagerfeld se faisait entendre dans les haut-parleurs, évoquant les raisons qui l’avaient poussé à rejoindre Chanel.

Un doux son de cloche dans le lointain a annoncé le début du spectacle, intitulé Chanel in the Snow. Les mannequins marchaient sur de la fausse neige recouvrant le podium de 120 mètres. Cara Delevingne, ambassadrice de longue date de la maison, a eu l’honneur d’ouvrir le défilé avec un pantalon à carreaux noir et blanc et un chapeau assorti, sous un immense manteau pied-de-poule. C’est le mannequin néerlandais Luna Bijl qui a clôturé l’événement, deux looks seulement après Penelope Cruz, une autre ambassadrice de Chanel, qui était vêtue d’une jupe boule de neige en vison blanc.
Une élégante collection pour clore une carrière tout en élégance. Selon son équipe, Karl Lagerfeld s’était rendu au studio de Chanel la semaine avant son décès pour apporter les dernières modifications. Le spectacle ponctue aussi une tradition d’événements monumentaux imaginés par Karl Lagerfeld au Grand Palais depuis 2005 dont on se souviendra.

« C’est une journée à la mémoire d’un grand ami qui a eu une belle vie. C’était un gentleman noble et très généreux », soupire Gérard Wertheimer, qui détient la maison Chanel avec son frère, Alain Wertheimer.

 

 

Bugatti révèle La Voiture Noire, concentré de luxe et d’exclusivité

photo: Bugatti

Poursuivant les festivités du 110e anniversaire de Chiron en 2019, Bugatti a dévoilé au Salon de l’auto de Genève 2019 une voiture unique: le coupé, LA VOITURE NOIRE, est considéré comme le plus puissant, le plus luxueux et le plus exclusif au monde à ce jour.

« La vraie forme de luxe, c’est l’individualité. La voiture noire est aujourd’hui à la pointe de la production automobile. C’est une beauté sculpturale dotée d’une technologie unique, le grand tourisme idéal « , déclare Stephan Winkelmann, Président de Bugatti.

La Bugatti La Voiture Noire est une interprétation moderne du célèbre type 57 SC Atlantic de Jean Bugatti, qui n’a été fabriqué que quatre fois entre 1936 et 1938. Le coupé reflète ainsi l’héritage et l’identité française de la marque.

Avec une élégance minimaliste et raffinée, la Bugatti la voiture noire est l’objet du désir. La pureté de ses surfaces et de ses lignes claires, où même les pare-chocs s’intègrent en douceur dans la carrosserie et où le pare-brise s’insère parfaitement dans les vitres latérales.

Chaque composant a été fabriqué à la main et le corps en fibre de carbone a un brillant noir profond seulement interrompu par la structure en fibre ultrafine. « Nous avons travaillé longtemps et durement sur ce design jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à améliorer. pour nous, le coupé représente la forme parfaite avec une finition parfaite » explique le designer bugatti Etienne Salomé. Son prix? 11 millions d’euros.

 

Les demi-finalistes du LVMH Prize révélés

photo: Finalistes LVMH Prize 2019

Le jury du prix LVMH, présidé par Delphine Arnault, a sélectionné 20 jeunes créateurs pour la demi-finale du célèbre concours de mode, après clôture des inscriptions le 4 février.

Pour sa sixième édition annuelle, un nombre record de 1 700 candidats de plus de 100 pays différents ont été étudiés, avant que 20 jeunes créateurs ne soient finalement sélectionnés. Les 20 finalistes, originaires de 15 pays du monde entier, présenteront leurs projets finaux les 1er et 2 mars prochains au siège du groupe LVMH à Paris. Pour l’édition 2019, les collections unisexe, masculine et féminine seront toutes reconnues.

L’innovation, la compétence technique et les matériaux utilisés sont au cœur de la compétition, la mode durable et éthique étant également au centre des préoccupations de nombreux créateurs, reflet positif de l’orientation actuelle du monde de la mode. La prochaine étape du concours ? Le dévoilement des collections à 63 experts internationaux, qui réduiront le groupe à huit finalistes. Ces finalistes se disputeront le premier prix en juin. Cette année, le site 24 Sèvres soutient le concours et commercialisera un certain nombre de créations créées par les 8 finalistes, ainsi que la collection du lauréat en septembre, afin de promouvoir une nouvelle génération de créateurs internationaux.

 

Article précédent Article suivant