Farfetch fait l’acquisition de JD.com, Interparfums revoit à la hausse son chiffre d’affaires et les autres infos du jour

Farfetch fait l’acquisition de JD.com, Interparfums revoit à la hausse son chiffre d’affaires, Neiman Marcus convient d’une entente avec ses créanciers et les autres infos du jour.

Revue de presse

 

Farfetch révèle une hausse de revenus et fait l’acquisition de JD.com

photo: Farfetch

Farfetch a déclaré que ses revenus ont fait un bond de 55 % au quatrième trimestre par rapport à la même période l’an dernier et que les pertes ont diminué.

Farfetch acquerra Toplife de JD.com pour 50 millions de dollars. L’opération a pour effet d’intégrer la plate-forme de luxe existante de JD.com, Toplife, dans les activités chinoises de Farfetch. A l’avenir, les 300 millions d’utilisateurs de JD.com auront un accès direct au marché de Farfetch, qui comprend plus de 1 000 marques et boutiques de luxe. JD.com utilisera également les plates-formes technologiques et logistiques de Farfetch pour connecter les marques étrangères aux clients chinois.

Farfetch a publié ses résultats, affichant un chiffre d’affaires de 195,5 millions de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 54,6 % par rapport à l’année précédente, le nombre de clients actifs ayant augmenté de 31 % sur cette période.

JD.com a investi 397 millions de dollars dans Farfetch en 2017, et les liens entre les deux sociétés se sont développés régulièrement au cours des deux dernières années, Farfetch utilisant le réseau logistique et les données consommateurs de JD.com pour étendre sa présence en Chine. JD.com est l’un des plus importants actionnaires de Farfetch, qui est devenue publique l’an dernier.

 

 

Interparfums revoit à la hausse son objectif de chiffre d’affaires

photo: Interparfums

AOF a déclaré qu’Interparfums démarre la semaine parmi les principales hausses du marché SRD, avec un gain de 3,67% à 46,65 euros.  » Notre bon début d’année crédibilise nos perspectives 2019 et nous permet de revoir à la hausse notre objectif de chiffre d’affaire qui atteint désormais 480 millions d’euros « , a déclaré Philippe Benacin, le PDG. Il visait 470 millions auparavant. Philippe Santi a ajouté que  » la marge opérationnelle devrait atteindre environ 14% en 2019 « .

En 2018, Interparfums a généré un résultat net part du groupe de 47,1 millions d’euros, en progression de 18%, et un résultat opérationnel de 66,2 millions d’euros, en augmentation de 10%. Ce dernier a représenté 14,5% des revenus du concepteur de parfums sous licence contre 14,2% en 2017.

« La marge opérationnelle de l’exercice 2018 pourrait dépasser 14 % « , avait indiqué fin janvier Philippe Santi, le directeur général délégué, lors de la publication du chiffre d’affaires annuel. Celui-ci a atteint 455 millions d’euros, en hausse de 8 % à taux de change courants et 11 % à taux de change constants.

 

 

Neiman Marcus Group conclut une entente de principe avec ses créanciers 

photo: Neiman Marcus

Naiman Marcus Group a annoncé aujourd’hui qu’elle a réalisé d’importants progrès dans ses discussions sur le refinancement et qu’elle a conclu une entente de principe avec les porteurs majoritaires de chacun des emprunts à terme et des billets non garantis de la Société dans le cadre d’une opération globale de modification et de prolongation. Le cadre actuel prévoit des prolongations de trois ans des échéances des facilités de crédit et des billets non garantis de la Société et, s’il est mis en œuvre, il fournira à la Société une piste d’atterrissage suffisante pour exécuter et compléter son plan de transformation en une plateforme de luxe axée sur le client. Tout accord reste soumis à la documentation finale.

Tous les prêteurs à terme et presque tous les porteurs de billets qui ont entamé des négociations avec la Société ont signé de nouveau des ententes de confidentialité avec Neiman Marcus dans le but de documenter et de conclure une opération selon les modalités convenues. La Société continuera de travailler avec diligence avec ses conseillers, ses promoteurs, ses prêteurs et ses porteurs de billets afin d’en arriver à une résolution qui sera avantageuse pour toutes les parties intéressées.

Les fondamentaux de l’activité de Neiman Marcus Group restent solides et continuent de s’améliorer. La Société prévoit annoncer qu’elle a récemment terminé son sixième trimestre consécutif de croissance comparable de ses revenus. Le plan de transformation de l’entreprise prend de l’ampleur.

 

 

Christian Dior Parfums se dote d’un nouveau site de production

photo: Christian Dior Parfums

Dior, au début de l’année, a fait l’acquisition d’un nouveau site industriel situé à Chartres, dans l’Eure-et-Loir, dont la vocation sera le développement des collections spécifiques comme Maison Christian Dior (senteurs, soins, bougies…), vendue exclusivement dans les boutiques beauté de la griffe. Ce nouveau site appartenait précédemment à Amore Pacific, mais tournait difficilement depuis que le géant coréen de la cosmétique a perdu la licence parfums de Lolita Lempicka fin 2016.

« Le projet était en discussion avec les Coréens depuis plusieurs mois. Même si cette acquisition est véritablement officielle depuis le début de l’année, nous avons déjà pu effectuer quelques travaux dans l’usine. Notamment d’éclairage et de réfection des sols », indique Jean-Dominique Bosq le directeur des opérations des Parfums Christian Dior, au journal La République du Centre.

L’usine de Chartres, nommée précédemment Pacific Création, devient donc le deuxième site de production français de Maison Christian Dior après le site historique de Saint-Jean-de-Braye, qui arrivait pour sa part à saturation. Les Parfums Christian Dior ont par ailleurs repris la totalité du personnel du site, soit une cinquantaine de personnes qui ont reçu une formation au sein de la maison mère dans le Loiret. A terme, le lieu devrait employer 300 personnes.

 

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Article précédent Article suivant