Quelle place pour l’Espagne dans le secteur du luxe?

On parle souvent du luxe européen, en citant comme exemple la France ou l’Italie, mais qu’en est il de l’espagne, qui veut sa part de marché dans ce secteur en croissance?

Par Hélène
Photo: hotel omm, Espagne

 

Le rapport “Spanish Excellence: Today and tomorrow” de Bain & Company, commandé par Circulo Fortuny (association d’entreprises haut de gamme espagnol) nous informe que le marché du secteur premium en Espagne a atteint 9 200 millions d’euros en 2017, soit une augmentation de 9% par rapport à 2016. Le secteur du luxe pourrait se diviser en 4 segments importantes en Espagne: Les articles personnels, mais aussi l’Hôtellerie-restauration, la Gastronomie et les vins et enfin les produits design.

Le pays est bien placé pour rehausser son profil en tant que destination d’excellence et producteur de biens de grande qualité. Pour ce faire, notre pays devra tirer parti de ses atouts, tels qu’une offre hôtelière différenciée et un écosystème prospère de produits gastronomiques, afin de renforcer davantage sa marque auprès des consommateurs locaux et internationaux “ nous explique Claudia D’Arpizio, associée de Bain & Company et auteure principale de l’étude.

Le marché haut de gamme est principalement représenté à Madrid et à Barcelone, qui totalisent à eux deux 80% des achats du pays. Par ailleurs, les articles personnels représentent plus de la moitié des revenus du secteur. Mais malgré une hausse de 12% par rapport à 2016, les 5,1 milliards d’euros (soit près de 2% du chiffre d’affaire mondial qui a atteint 262 milliards d’euros en 2017) amassés par le secteur ne permettent pas à l’Espagne de concurrencer les principaux pays européens dans le domaine. Pourtant, les clients sont là, les locaux, mais aussi les touristes (85% des ventes) dont les chinois, en tête (35% des achats du secteur)

L’Espagne pourrait se différencier grâce à l‘hôtellerie Haut de gamme. En effet, 1,8 milliards de dollars de recettes ont été enregistrées en 2017, soit une augmentation de 7% par rapport à 2016. La haute cuisine locale représente 149 millions d’euros en 2017, appuyée par 187 restaurants étoilés.

Le rapport affirme que “le marché haut de gamme en Espagne pourrait croître de 9 à 10% par an (entre 7.000 et 8.000 millions d’euros par an), tiré par les segments clés de la grande distribution, l’hôtellerie et la restauration.”

Carlos Falcó, président du Cercle Fortuny et de l’Alliance des industries culturelles et créatives européennes (ECCIA), ajoute: “Nous sommes au milieu d’une révolution égale ou supérieure à la révolution industrielle, et chaque révolution apporte des crises et des opportunités. Le monde capitaliste est destruction et création, et il doit être constamment renouvelé pour répondre aux exigences des consommateurs. Aujourd’hui plus que jamais.” Un conseil avisé pour perdurer et se faire une place au soleil dans le secteur du luxe.

Par Hélène
Article précédent Article suivant